Connaissance - information, Outil

Le stress et son impact sur le corps

Qu’est-ce que le stress ?

Mot anglais signifiant « effort intense, tension ». «C’est la réaction de l’organisme suite à une agression par un agent physique, psychique, émotionnel entrainant un déséquilibre, qui doit être compensé par un travail d’adaptation.»

Cette réaction physiologique de l’organisme face à une agression, le stress se manifeste de multiples façons : anxiété, nervosité, angoisse, tension, fatigue nerveuse, insomnie, spasmophilie ou même burn-out. Quand il reste maîtrisé, le stress joue un rôle positif en améliorant les capacités d’adaptation de l’organisme à l’agression. Mais lorsque le stress est trop intense ou se prolonge, il épuise l’organisme. Les symptômes peuvent alors s’aggraver et devenir beaucoup plus gênants, entraînant parfois des troubles comme ulcère gastrique, eczéma, chute de cheveux, infarctus…
Mais cela peut être une mauvaise chose si le stress est une réponse à une situation que notre énergie et nos forces ne peuvent pas influencer. C’est pourquoi on parle de bon ou de mauvais stress, selon le cas. Le stress n’est pas forcément une mauvaise chose.

Les 3 phases du stress.

  • ALARME : Réponse immédiate sous la commande du système nerveux involontaire. Augmentation de la tension artérielle, augmentation du rythme cardiaque, et respiratoire. Augmentation de la glycémie et de l’adrénaline. Cette phase peut durer jusqu’à 3h.
  • RESISTANCE : Uniquement si le stress perdure. Impact sur l’alternance des phases de dépenses (jour) et de réparation (nuit). Augmentation de la glycémie, diminution de la réponse immunitaire et de la réaction inflammatoire. Augmentation du cortisol. Cette phase peut durer de plusieurs jours à plusieurs années.
  • EPUISEMENT : Incapacité à récupérer et à s’adapter. Apparition de maladies, effondrement des fonctions physiologiques. Diminution des cellules immunitaires et de l’efficacité de la réaction inflammatoire. Risque d’infection, de cancer, de maladie auto immune. Saturation en cortisol, troubles hormonaux (thyroïde, cholestérol, diabète, infertilité)

Un sondage alertant sur le stress.

Un sondage a été réalisé sur un échantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française. Et les chiffres qui en ressortent sont plutôt inquiétants : 9 Français sur 10 éprouvent du stress, et 1 Français sur 2 se sent particulièrement stressés. Par ailleurs, se sont les femmes qui sont les plus touchées par le stress, puisque 60% d’entre elles se déclarent stressées, contre 38% pour les hommes.

Les raisons de ce stress diffèrent selon le profil, d’ailleurs, après la vie professionnelle, les problèmes financiers et la vie personnelle, s’ajoutent les problèmes de santé (31%), les problèmes d’insécurité (26%), la difficulté à concilier vie professionnelle et vie personnelle (21%), et les transports (12%).

83% des Français estiment que le stress peut avoir des conséquences sur la santé à long terme.
Toutefois, ces Français qui se disent stressés tentent d’y remédier : 89% des personnes interrogées ont déclaré faire au moins une action pour lutter contre le stress : comme le sport (55%), du yoga ou de la relaxation (45%), recourir à des médecines parallèles (29%), ou encore parler avec son entourage (28%).
Source: ladepeche.fr

Quels sont les effets du stress sur le corps ?

Face à une situation stressante, le corps est amené à réagir de deux façons distinctes : le combat ou la fuite. Cette réponse s’explique par nos évènements passés et l’environnement menaçant dans lequel l’homme a évolué. Ainsi, le système nerveux se déclenche face à un stresseur et stimule une hormone connue sous le nom d’adrénaline qui joue un très grand rôle dans le stress aigu :

  • réduction du taux de sucre dans le sang permettant de puiser l’énergie nécessaire pour faire face à la situation.
  • transmission du sang vers les muscles concernés par la situation (vers les membres inférieurs pour courir, vers les membres antérieurs pour se battre par exemple.
  • vigilance accrue


Véritable réaction naturelle et inévitable, le stress peut devenir persistant au fil du temps en cas de situations stressantes quotidiennes et répétitives. On parle alors de stress chronique. L’activation d’adrénaline peut alors être remplacée progressivement par la formation de cortisol dont les effets dégradent l’organisme :

  • augmentation du taux de sucre, des triglycérides et du cholestérol dans le sang
  • faiblesse immunitaire


C’est cette même hormone qui est alors responsable de l’aggravation des symptômes du stress comme la dépression, l’anxiété ou encore les troubles de la concentration et de la mémoire.

De nombreux outils existent pour accompagner les périodes et états de stress. Nous avons tous entendu parlé de relaxation, méditation, cohérence cardiaque, aromatologie, hypnose… A vous de trouver l’outils le plus adapté à vos besoins.

Les soins quantiques sont aussi une excellente alternative pour vous accompagner dans votre gestion du stress. Mathieu et Laury en proposent sur leurs sites personnels. Vous pouvez aussi découvrir ou redécouvrir les soins quantiques et leur effets et impacts sur notre blog.

Nous avons créé un PDF atelier « Gestion du stress », disponible en téléchargement, reprenant certains de ces outils. N’hésitez pas à l’acquérir via la boutique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s